lundi 30 décembre 2013

Joyeux Noël mes chatons !

Hey ! C'est Noël ! Et tu n'as pas d'articles parce que je passe mes jours et mes nuits sous ma couette à me gaver de chocolat, de foie gras et de champagne ! (Non pour les deux derniers, c'est juste un rêve éveillé... je voulais faire glamour !)

Mais entre deux crises de foie, je voulais vous dire à tous...

JOYEUX NOËL !!


NoNoNoNo ! I don't love Christmas ! Please don't touch me !
Vomir sous le sapin... une activité saine et instructive !

Sinon j'espère que t'as eu des cadeaux cools ! Autrement ça sert à rien de passer trois jours avec toute ta famille dont tata Josiane qui te pince la joue en croyant que tu as toujours 12 ans...

lundi 23 décembre 2013

Paquerett'Actu : Le monde est un casse-tête !

Presque chaque jour AuDessusDesPaquerettes te décrypte une actu, t’aide à la comprendre ou te fait rattraper ton retard si tu t’étouffais avec des pâtes au beurre.

L’inventeur de la kalachnikov est mort dans son lit, l’esprit totalement en paix. Un camion d’oeufs a fait une omelette géante sur l’autoroute vers Toulouse, on y attend un canadair de farine sous peu. Un homme abat son voisin au sujet des décorations de noël. Et Hollande attend avec impatience son livre de blagues drôles qui lui manque cruellement…

Pas très réjouissant tout ça hein ? En plus Geneviève de Fontenay va faire de la télé-réalité… Horreur et Damnation !

Alors pour te remonter le moral, mets tes baskets, prends toi un paquet de bonbons, et file au cinéma voir Casse-Tête Chinois ! Ça m’a mis une de ces patates moi...


jeudi 19 décembre 2013

Les fléaux méconnus des transports en commun

Tu me connais ou pas, et donc tu sais (ou pas) que j’adore profondément les transports en commun ! Et ce que j’aime par dessus tout (car oui, priorisons nos orgasmes intellectuels), c’est partager avec toi ces moments de joie, quand, après une dure journée, tu humes avec délice l’aisselle de ton voisin.

Il est pourtant de ces plaisirs fort peu discutés du métro/bus/calèche bimoteurs, qu’il est important de porter à l’attention de tous…

  • Le pet
Mais enfin ! A quoi t’attendais-tu quand j’ai parlé de joie des transports ?! On n’est pas dans un film de Woody Allen où le personnage principal va réfléchir, la tête bien appuyée contre une vitre toute propre, dans un bus quasi vide, même si c’est aux heures de pointe…
...donc je disais : le pet. C’est un acte de pur sadisme dans les transports. Des dizaines de personnes serrées les unes contre les autres et là, sans rien soupçonner, l’odeur incongrue d’une flatulence te chatouille le naseau. Mais qui  est donc l’horrible pervers(e) ayant lâché cette bombe olfactive ? Tu te tournes en tout sens, incapable de localiser la source odoriférante. Puis tu les regardes… Un à un, tu scrutes avec méfiance les visages de ceux qui t’entourent. Tu soupçonnes immédiatement celui qui a la mine basse et le regard fuyant. Il n’est pourtant pas ton coupable. Il cherche simplement à fuir le piège dans lequel vous êtes tous tombés.

Concentre-toi sur les visages légèrement souriant. Un léger rictus illumine leurs visages déments. L’un d’eux est l’auteur du crime ! Les autres sont des gens bizarres. Les pensées les plus sombres du criminel pourraient être “hihi ! j’ai pété ! Et on est tellement nombreux qu’ils ne me soupçonneront jamais !” Criminel !!
Astuce : venge-toi, assène toi aussi ta meilleure performance intestinale de la journée ! (attention si il y a eu cassoulet au repas précédent)

MOUHAHAHAHAHAHA !!! Il est 17h30 et j'ai mangé des choux à midi !!!

  • Les amoureux en manque
C’est donc l’heure de pointe, tu as 4 coudes dans les côtes et un pied transpercé d’un parapluie. Tu te sens presque martyre avant l’heure mais “pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font”. A côté de toi, se tient un couple. Pour prendre moins de place, la frêle jeune fille a pris place entre les bras forts de son compagnon.

Tu acceptes cet arrangement, ça t’empêche d’avoir une crise de claustrophobie doublée d’une fracture du sternum avant de rentrer chez toi. Mais malheur !! Ils sont de la race des lapins en manque ! Ils sont chauds comme des marrons grillés et s’apprêtent à entrer en combustion spontanée. Ils commencent donc à se mettre la langue au fond de la gorge et à se chatouiller les amygdales. Avec dégoût, tu t’aperçois qu’il a encore un morceau de persil entre les dents. Les bruits mouillés de leurs bouches à deux centimètres de ton oreille commence sérieusement à agresser ton tympan. En somme : la moutarde te monte au nez !

Mais tu peux bien tousser, remuer et te moucher dans leurs cous… ça ne changera rien ! Ils sont scotchés l’un à l’autre et essaient de fusionner. Ça me rappelle cette scène affreusement gore dans Microcosmos où l’on voit deux escargots copuler…

Astuce : entame un slow avec toi-même et embrasse langoureusement le dos de ta main. Ils verront bien que toi aussi tu as une vie bien remplie.

  • Le livre dans la tronche
Les gens qui lisent dans le métro ou le bus au lieu de pianoter avec frénésie sur leurs smartphones sont pour moi sources de respect infini… sauf mentions suivantes :
- quand il s’agit d’un livre de Marc Levy
- quand je suis frustrée de ne pas pouvoir lire la quatrième de couverture
- quand l’objet en question se trouve à un millimètre de moi, dans une posture agressive.

Développons ce dernier point…

Brûler un livre, c’est mal. Mais quand ce livre te heurte à plusieurs reprises, le nez, la joue, les doigts, et qu’il prend plus de place que toi… tu aimerais sortir ton briquet Bic et y mettre le feu !

Les personnes incriminées sont-elles simplement trop prises dans leur lecture ? Ou veulent-elles signifier par un tel acte la suprématie de leur lecture sur ton existence ? A moins qu’elles veulent que vous lisiez ensemble comme deux amis… Non décidément !

Astuce : sors ton journal grand format et lis-le en étendant bien les bras ! 

(Note : l’auteur a vu un homme faire cela dans un métro bondé, deux jours après la rédaction de ce point précis. L’auteur a failli sortir son allume-gaz)

Ça va être sympa ça dans le métro !

  • Les gens qui te fixent
Tu sais ces films d’horreur où le personnage principal (non, pas la blonde, la blonde meurt toujours en premier, j’en parlerai un autre jour) regarde tout autour de lui avec inquiétude, et que toi tu vois avec tes petits yeux, le psychopathe qui le fixe de derrière un arbre… avec une hache dans une main… et des herbes de Provence dans l’autre…

Eh bien dans les transports en commun, c’est la même chose : parfois, tu sens sur toi le regard d’un inconnu… Tu lèves les yeux, il/elle les baisse. Tu relèves tes cils de biche… BOUM ! Tu as croisé son regard à nouveau !

C’est à ce moment-là que tu t’interroges… Quoi ? J’aurais une feuille de salade coincée entre les dents ? Un furoncle sur le nez et aussi un caca de pigeon sur les cheveux ? Mon mascara aurait-il coulé jusqu’à mon menton pendant que je pleurais à chaudes larmes à la mort de Muphasa dans le Roi Lion ?!

Tant de questions qui t’assaillent alors qu’en fait, tu es juste un moyen de distraction pour une personne qui s’ennuie en face de toi… Peut-être même qu’il/elle pense que tu es top sexy moumoute !

Astuce : fixe la personne sans ciller, sans faire un geste. Regarde-le simplement avec intensité et commence à rire comme un maniaque.

  • Ceux qui font leur toilette
Parfois, quand tu prends les transports en commun, tu es à l’arrache ! Oui, c’est possible de partir de chez soi avec ta culotte de la nuit accrochée à la jambe (non, ça ne m’est jamais arrivé à moi ! Cesse d’insister !).

Mais est-ce une raison pour se maquiller dans le métro ? Ou couper ses ongles des mains dans le bus ?! Est-ce que ces gens possédés par le démon se rendent compte qu’ils empiètent dans ton cercle privé de bien-être ? L’utilisation du recourbe-cils devrait être interdite et sujette à amende lourde ! 

Bon, par contre, se mettre discrètement du vernis à ongles sur les mains ça passe… Mais si, je te dis que ça passe ! 

Mais pourquoi ces personnes nous infligent cela ? Est-ce un drame familial qui les contraint à partir de chez eux à l’aube sans qu’ils aient le temps de finir de se préparer ? Aiment-ils ce frisson si subtil qui te secoue l’échine quand tu te mets du crayon à paupière dans un environnement plein de miasmes ? Vivent-ils comme au 17ème siècle sans salle de bains ?

Astuce : sors ton lisseur à cheveux et fais-toi une superbe coiffure sous le nez du malotru ou ratiboise tes ongles de pieds avec un sécateur ! Effet garanti !

Prenons tous exemple sur le Japon !

Je ne doute pas que tu connaissais tes classiques concernant les enquiquineurs des transports… mais ceux-là ? Hein ? Tu n’y penses pas trop, ils sont dans le champ périphérique de ta vision aux heures de pointe… Ils sont fourbes et sournois… ILS MÉRITENT LE BÛCHER !!! Non j’déconne… Et toi alors ? Tu en connais d’autres, des mystérieux emmerdeurs ? Ou alors on a fait le tour de la question ! *blague deluxe*

L’auteur tient à préciser qu’elle a été témoin de tout ce qu’elle cite dans cet article !

mercredi 18 décembre 2013

Paquerett'Actu : Roger va sur l'ISS

Chaque jour AuDessusDesPaquerettes te décrypte une actu, t’aide à la comprendre ou te fait rattraper ton retard si tu avais un braquage de banque en cours.

"Houston on a un problème !"

La NASA - cette petit cachottière - a annoncé aujourd'hui que la Station Spatiale Internationale (ISS) avait un tout petit soucis microscopique sur un des circuits de refroidissement, et que là quand même, faut réparer. Mais dans l'espace, on ne peut pas appeler Roger, mon plombier polonais, qui vient parfois tapoter sur les tuyaux avec sa clé à molette.

Alors on va envoyer deux gentils astronautes bardés de diplômes et de courage pour aller changer une pompe... Je te l'accorde, ça ferait un super scénario de film porno nouvelle génération ! Mais pense un peu à la galère pour enlever les combinaisons dans l'espace ! En plus tu meurs quoi... c'est chiant...

En tout cas bon courage les gars, j'espère juste qu'ils ont vu Gravity, histoire de savoir comment réagir en cas de problème !

Quel blagueur ce Roger, il avait piégé la boîte à sandwiches !




mardi 17 décembre 2013

Paquerett'Actu : Noël, cette période magique !

Chaque jour AuDessusDesPaquerettes te décrypte une actu, t’aide à la comprendre ou te fait rattraper ton retard si tu étais en train de regarder Grey's Anatomy depuis le début pour la troisième fois.

C'est bientôt Noël ! Et comme c'est une période magique et pleine de joie, j'aimerais que tu t'imprègne de cette ambiance festif en regardant cette petite vidéo !

Jinggle Bells... Jinggle Bells... Jinggle all the way... ♫ ♪




vendredi 13 décembre 2013

Paquerett'Actu : #gastro

Chaque jour AuDessusDesPaquerettes te décrypte une actu, t’aide à la comprendre ou te fait rattraper ton retard si tu étais en train de participer à Secret Story.

C’est l’hiver, il fait froid, et outre la pollution qui fait flétrir nos poumons, et les cadeaux de noël qu’on n'a pas encore fini d’acheter, il y a bien sûr un autre merveilleux moment durant cette belle période des fêtes : la GASTRO-ENTÉRITE ! Joie.

Ce qu’il faut savoir c’est que Twitter est l’outil INDISPENSABLE pour étudier le phénomène. Eh oui, l’agence des normes alimentaires du Royaume-Uni paye des stagiaires pour checker le réseau social sur des mots-clefs magiques ! #barf, #puke ou encore #retch (je t’invite vivement à aller voir de tes petits yeux candides) Ça permettrait de prédire les pics annuels tout ça… tu vois quoi. Les miracles de la science…

Mais tout de même je m’interroge : comment est-ce possible qu’une personne lambda ait l’idée saugrenue de partager sur les réseaux sociaux ses constantes vitales en temps de crise ?! Le monde va-t-il si mal que ça ?

J’ai peur que l’effet ne fasse boule de neige et que l’on retrouve bientôt sur Instagram des selfies prises aux chiottes, la tête dans la cuvette des toilettes (ou autre…) avec un hashtag #gastro et un autre #lol. Imagine aussi le calvaire sur Facebook : “Pour tous les malades de la gastro, like ce statut et cela guérira l’épidémie dans le monde <3” ou pire encore “J’étais tagguée par X pour vomir 3 fois dans la journée ! Like ce statut et je te donne moi aussi un nombre de vomis à faire ! lol mdr”

Mais tout de même, il y a pire, si on en croit Doctissimo on va tous mourir de l’herpes du petit doigt.


C'est un précurseur, y a pas à chi...... à tortiller !

Source : The Guardian

mercredi 11 décembre 2013

Paquerett'Actu : Obama's selfie

Chaque jour AuDessusDesPaquerettes te décrypte une actu, t’aide à la comprendre ou te fait rattraper ton retard si tu étais en mission dans l’espace.

A moins d’habiter dans une grotte au fin fond du Larzac pour élever des chèvres naines saltimbanques, tu n’as pas pu passer à côté de l’actualité de la semaine : l’ancien prix Nobel de la paix s’en est allé pour toujours. 

Mais je ne vais pas te faire l’affront de te raconter la cérémonie d’adieu en long en large et en travers avec la voix de Stéphane Bern. Je vais juste zoomer légèrement sur un élément qui d’un coup d’un seul, enflamme la toile : le selfie d’Obama !

Telles trois copines de lycée pleines d’acné, les dirigeants des USA, du Royaume-Uni et du Danemark sortent un téléphone dernier cri pour prendre la pose en riant ! Tu t’attends presque à ce que ce bon vieux Barack fasse des oreilles de lapin à la première ministre danoise ! 

Mais moi je suis scandalisée………. Mince quoi ! Y a des règles pour prendre des selfies ! Où est la “duckface” ? Où est la remise de mèche derrière l’oreille ? Il n’y a même pas de grimace, ou de signe “peace” fait avec les doigts. Voilà, je suis outrée. Que des chefs d’états censés représenter leur pays, bafouent impunément leur peuple… c’est vraiment honteux ! Surtout aux obsèques d’un homme qui s’est battu pour la liberté et les valeurs humaines.

Flash info : Miley Cyrus demande la destitution d’Obama pour cliché dégradant pour l’adolescente américaine moyenne ! (Reuterz)


Michelle a l'air crispé, Barack va dormir sur le canapé ce soir !

mardi 10 décembre 2013

Paquerett'Actu : Sephora

Chaque jour AuDessusDesPaquerettes te décrypte une actu, t’aide à la comprendre ou te fait rattraper ton retard si tu as eu une crise d'amnésie foudroyante.

Aujourd’hui, la nouvelle est tombée : Sephora Champs-Elysées fermera ses portes à 21h tous les soirs.

Je me sens particulièrement concernée par cet évènement médiatique, parce que je me suis retrouvée la semaine dernière nez à nez avec le porte fermée du magasin. Un dimanche soir, à 22h, dans l’urgence d’acheter un nouveau mascara pour la matin suivant… Je cumule.

Les salariés de ce magasin toujours plein de monde, ont protesté, pesté, hurlé, tapé du poing devant un juge… Mais rien. Tu te demandes pourquoi, non ?

Alors retour en arrière… Tu te rappelles dans ta classe en primaire, quand tout le monde chahutait et que d’un coup la maîtresse punissait un seul élève sans prévenir ? Ça calmait tout le monde non ?
Eh bien Sephora c’est lui, ce petit élève à lunettes, un peu gauche, qui aime rire et chahuter avec les autres mais qui n’aimerait pas défier l’autorité.

Les autres enseignes continueront à ouvrir jusqu’à minuit alors que les lumières de Sephora seront éteintes, des femmes en pleurs faisant couler leur mascara sur la devanture.

Enfin tout de même, estimons nous heureux : le Disney Store a été épargné, lui ! Ouf !

Les Champs-Elysées à 20h03 en 2015

lundi 9 décembre 2013

Paquerett'Actu : Miss France


Chaque jour AuDessusDesPaquerettes te décrypte une actu, t’aide à la comprendre ou te fait rattraper ton retard si tu étais retenue par les FARCs.


L'événement le plus important de ton premier weekend de décembre est sans conteste “Miss France” !! Qui a dit le Téléthon ?! Comme tu es naïf…

As-tu, toi aussi, passé ton samedi soir devant ta télé, à faire des pronostics et à boire des shots quand une candidate se casse la gueule ? La France est fière de toi.

Mais si tu n’as pas pu te libérer pour regarder ce bonheur télévisuel, car tu devais conduire ta grand-mère en désintox, voici les points clés de l’émission :
- Jean Pierre Foucault arrive et congratule une Sylvie Tellier prête à accoucher sur le plateau.
- La candidate bretonne pleure parce qu’on lui a encore collé une coiffe bigoudène.
- Tous les hommes de France regardent le défilé en maillot de bain puis se rendorment.
- Les 5 finalistes sont au coude à coude et préparent leur discours dans leur tête. Gros moment de flottement intellectuel.
- Miss Orléanais gagne la voiture, les bijoux, les soins et une année de souffrance avec Sylvie Tellier, sous la stupeur du public

Alerte Rouge : Miss France 2014 ne pleure pas au moment du sacre. La France est scandalisée.

Moralité : si Patrick Sébastien présentait l’émission, TF1 ne ferait pas 39 mais 79% de part d’audience.


"One day I'll fly away..."

dimanche 8 décembre 2013

Bitstrips, cette appli antipathique

Bitstrips, qu'est ce que c'est ?
Je vais te le dire : c'est la nouvelle mode d'internet qui pourri mon fil d'actualités (pourtant si intéressant et palpitant) sur Facebook !

Tu vas me dire que ce n'est qu'un amusement bon enfant ! Que c'est pour rire... Et que tout va bien dans le meilleur des mondes ! [...] Déjà, citer du Voltaire, ça ne va pas te faire monter dans mon estime. Bien au contraire.
Bitstrips te permet d'évacuer tout le narcissisme qui t'étouffe... mais d'une manière extrêmement discrète ! Car point de photo de toi dans un miroir, de statut à rallonge ou de tags sur un gif disney... mais une BD ! Tout le monde aime la bande-dessiné, et tu te sers de cette corde sensible pour t'imposer fourbement à tes amis.


Wahouuu ! Grosse cuite de malade ! On s'amuse trop !!

Bien sûr, c'est fun, on s'amuse entre potes ! Ha ha ! Big lolilol. Rends toi compte que ce ne sont que d'affreuses private jokes ! Donc voir des "X a été faire de la pêche à la mouche avec Y", "Y a jeté X à l'eau et elle sent le poisson !" et autres "X et Y se frottent le corps avec des bigorneaux et c'est trop chouette !" ça donne un peu envie de se plaindre à Facebook de ne pas avoir inventé le bouton dislike. Ça donne même envie de se planter devant Mark Zuckerberg et lui coller une droite... mais passons...

Ma réaction quand je vois un nouveau Bitstrips sur mon fil...
ça fait 3 PC que je flambe, ça commence à faire cher !

J’ai, par ailleurs, été prendre mon dictaphone en chocolat pour aller interroger quelques personnes de confiance dans la rue, et ainsi vous livrer une vision complète de ce que pense la majorité des français à propos de cette application :

Jeanine Ringeard, 83 ans : “Bitstrips ? Encore un de ces nouveaux acteurs pornographiques ?! Ah ces jeunes sont vraiment de petits pervers ! Vous sombrerez tous dans la drogue !”

Mon boucher, 51 ans : “Et avec ceci ? Comment ? Bitstrips ? Heu...non j’en ai plus en réserve, passez moi un petit coup de téléphone la veille la prochaine fois !”

Ma soeur, dont on ne citera pas l’âge : “C’est quoi encore ça ? Ça a l’air nul !”

Cette enquête exprime la vision de 99% des français et c’est vrai, parce que je le dis.

Alors oui, la mode c'est justement la mode. (Et ça me trouble tellement que je parle comme Mickael Vendetta !) Mais s'il te plait. Avant d'user et d'abuser de ces magnifiques applications (tu te souviens de Candy Crush ? Non ? Moi si... j'ai encore 512 demandes en attente), pense que Facebook est un lieu de partage social et que pourrir tes amis... c'est vraiment dégueulasse.
Un conseil : prends ta plus belle plume d'oie, une feuille de papier 8g, tes crayons de couleur et/ou tes pastels et va te dessiner comme tu l'entends même si c'est un bonhomme bâton... car tu feras preuve d'O R I G _ _ _ _ _ ? Qui a dit Orignal ?! Bref, d'originalité !

De toute façon si vous continuez, je vous passe du Patricia Kaas en boucle dans les oreilles !


Cet article a forcé l'auteur à utiliser l'appli et à se souiller intellectuellement !

Si tu ne sais pas comment dire à tes amis qu'ils te rendent malades avec ça, pose négligemment cet article sur leur mur Facebook, et fuis discrètement dans la nuit. Je m'occupe de tout...

mercredi 4 décembre 2013

Scandale : Les surnoms ridicules de l'amour !

ArticlepubliéSobusygirls

Je te préviens tout de suite : tu risques de me détester et de me haïr à la fin de cet article. Parce que tu me laisses honteusement pousser mémé dans les orties pour qu'elle s'écorche les deux genoux, mais quand on touche à ton/ta doudou d'amour, tu n'aimes pas ! Eh bien je m'en fiche,  je n'épargnerai personne, mes foudres s'abattront sur toi de toutes les manières. Car quand il s'agit d'amour, on devient con, et tu n'échappes pas à la règle. Parlons surnoms, entrons dans le vif du sujet... Go !


  • Les surnoms animaliers
C'est un peu un classique. Généralement ces surnoms font référence à une particularité physique ou émotionnelle, et sont toujours couplés à un adjectif :
- "mon gros ours", on pensera que ton copain est poilu... et obèse... ayant un penchant pour le miel... et les campeurs.
- "mon petit chat", là ta copine est sûrement mignonne mais un peu sauvage.... enfin pas sauvage dans le sens où tu voudrais l'entendre hélas... plutôt indépendante et casse-pieds, que Megan Fox dans une scène de literie !
- "mon poney fougueux"... bon ça c'est autre chose ! La catégorie équidé étant sujette à controverse, il se peut que tu obtiennes des regards admiratifs voir envieux !
Attention les cornes indiquent le cocufiage. Pas classe en société !
(Ce conseil était sponsorisé par Nadine de Rothschild)
Le problème c'est que toi tu trouves ça mignon. Cette tendre marque d'affection teintée d'un poil d'humour te fait frétiller comme une crevette hors de l'eau. Mais les autres autour de toi te trouvent particulièrement ri-di-cule ! J'aimerais que tu regardes par leurs yeux l'insolente mièvrerie que tu dégages. Et quand tu appelles ton copain d'1m90 et 120kg "mon lapin en chocolat", on a juste envie de vous filmer et d'envoyer ça à VideoGag catégorie caniche nain ! Belle référence moisie des années 90 n'est-ce pas ?
Ton merveilleux Bernard-l'hermite - Bah oui quoi ! Il s'appelle Bernard - et ta douce perdrix aux morilles donnent envie aux défenseurs des animaux d'appeler la SPA !
Alors comme tu n'es pas zoophile, fais toi violence, laisse les lapins dans leurs clapiers et va regarder un documentaire sur Arte ! D'accord ma puce ?
  • Ceux qui finissent par -ette... ou -ou
Nombreux sont les surnoms féminins qui terminent par -ette. En effet, W. Ikipédia (poète japonais du 17e siècle) nous explique que ce suffixe marque quelque chose de petit. Donc de mignon, si on en crois le vieil adage... Fleurissent donc les "choupette", "choupinette", "poupinette" et autres sandalettes ! Laisse-moi maintenant te montrer à quel point ce suffixe est désuet... et provocateur de nausée fulgurante. Tu oserais appeler une maison, une maisonnette ? Non ! La seule exception est si elle est cachée dans le pays de Disney avec des bambis, des nains et une pauvre orpheline qui balaye le plancher !
Mais quand il s'agit de surnom, tu le donnes à tout-va, de cette petite voix mielleuse et attendrie... Tes amis, ta famille ou même de simples passants, estomaqués, penseront que tu as perdu la tête et que ton âme s'est égarée...
Non parce que franchement, tu appellerais une salope, une salopette ?! Non... c'est bien ce que je pensais.


Bientôt en broderie pour strings !
Oh et les hommes, ne riez pas trop hein ! Parce que le pendant masculin (enfin... masculin... un bien grand mot tout ça...) est le -ou : choupinou, chouchou, doudou, dugenou...
Je ne sais pas vous, mais j'imagine plutôt ce genre d'homme avec un micropéni' qu'avec un engin à faire pâlir un acteur X ! (Mais je n'aime pas extrapoler, vous me connaissez !)
  • Les classiques
Ce sont les pires... Démocratisés par des années de visionnage de films à l'eau de rose avec Hugh Grant (encore une sublime référence aux années 90... là j'ai mal.) Les fléaux de ce monde sont mon Amour, mon Cœur, mon Chéri... Ca a même été tellement popularisé qu'ils en ont fait un chocolat à la liqueur... parce que ça saoule quoi !
Je crois que tu ne te rends pas bien compte... je te vois secouer la tête avec vigueur et protestations ! Mais mets toi en situation :

Intérieur, soirée. Ton patron vient vers toi avec l'idée de t'offrir une augmentation. Ta moitié arrive au même moment.
Moitié : Mon petit coeur en sucre, je t'ai pris une coupette de champagne. Les bulles qui le parsèment ressemblent à tes éclats de rire... Bois Chéri(e) ! Abreuve-toi de mon amour !
Patron (choqué) : Vous... heu... Santé ! Mais pas des pieds... hahahaha ! (il tourne les talons)

Tu aurais pu devenir vice-président mais tant pis ! Tu as quand même pu noyer ta déception dans l'alcool, c'est un plus non négligeable !
  • Fucking english people
Nous les français adorons parler anglais, c'est tellement plus cool ! Tellement wonderful que ça s'invite même dans notre intimité ! Je te passe les "Oh god ! Oh my god !! OH MY GOOOOOD !!!" de ma voisine du dessus, pour me concentrer sur les véritables causes de la guerre dans le monde : "honey", "sweety", "baby"... avec notre bel accent français à en faire flétrir un camembert.
Le pire dans tout ça : est-ce qu'on les comprend vraiment ? Non parce que l'autre fois j'ai appelé ma moitié "motherfucker" et je comprends pas... je suis célibataire maintenant !


Le surnom favori des allemands c'est "Quietscheentchen"... 
...j'ai hâte de l'apprendre à ma voisine du dessus !

Tout ça pour te dire que quand tu donnes un surnom en public, quoique tu fasses tu t'embarrasses profondément. N'insiste pas, tu fais rire. Et ta moitié, perdue dans sa bulle de mièvrerie ne verra même pas le drame social qui se joue autour de vous. Avec un peu de chance tu pourras inspirer Agnès Jaoui pour son prochain film... mais encore...

Je sais que je n'ai pas fait le tour... que tu en as sûrement des poignées entières de surnoms pourris ! Je sais que tu veux balancer les petits mimi-surnoms chouchou de tes meilleures copines... alors lâche-toi ! En attendant je vais rejoindre Amour ! Hihi !
Note de la brigade anti retour des années 90 : veuillez excuser l'auteur pour les fautes d'appréciation effroyables qu'elle a commise dans cet article. La pauvre fille a été agressée par une doudoune en plume XXL sur un slim en jean et ne s'en remet que difficilement. Envoyez-vos dons pour la sauver.